Label-Idées : Laurence Vanin - Philosophe

Articles de laurencevanin

  • Conférence Médiathèque Saint Maxime

    Mercredi 24 janvier à 18 heures à la Médiathèque de Sainte Maxime retrouvez Laurence Vanin pour une conférence sur le thème : les enjeux de l'intelligence artificielle. Venez nombreux !

    .Pourquoi

  • Les Rencontres de Cannes - Interview littéraire

    Retrouvez Laurence Vanin aux Rencontres de Cannes - Interview -

     

     

    http://rencontresdecannes.fr/rdc2017-itw-laurence-vanin/

  • Jean D'Ormesson.... Pour l'amour d'un Immortel

    J'ai vraiment "rencontré" Jean D'Ormesson avec son livre "Un amour pour rien"... Cette désinvolture amoureuse ( de ce personnage masculin) qui ouvre au mépris de l'autre (la femme amoureuse), à l'écrasement sans pudeur d'une sincérité qui lui était adressée dont il ne voulait pas.... Jusqu'au moment délicieux où après l'avoir quittée, il la rencontre par hasard, au détour d'une soirée.... et la trouve belle, radieuse, sublimée par l'amour d'un autre.... et se voir confronté à la triste réalité : n'avoir été qu'un piètre salaud (au sens sartrien) et se désespérer d'être le témoin du bonheur d'une femme "que l'on a possédée", un bonheur gratuit et qui s'affiche, mais dont on ne participe pas.... Sans doute l'amour est délicieux lorsqu'au bras de l'être aimé et très aimant, le passé disparaît dans une déconcertante insignifiance... avec dans le champ des possibles cette capacité de tomber à nouveau...amoureuse, mais d'un être qui saura faire naître l'espoir de lendemains qui chantent...
    Vous me manquerez Jean, car pour ces mots j'ai aimé les Lettres et je vous ai aimé...660719 d ormesson 18a4001

  • Colloque Mouans-Sartoux ! Venez nombreux !

    Retrouvez moi Samedi 9 septembre à 9 h 30 au Colloque de Mouans-Sartoux organisé par Paul Charbit pour une conférence sur le thème de La fabrique des illusions : du réel au virtuel !

     

    20953723 1856792781005222 1027910118284500757 n

  • Fête du Livre de Hyères - Laurence Vanin en conférence et dédicace

    FÊTE DU LIVRE D' HYERES.... VENEZ NOMBREUX ! Retrouvez Laurence Vanin les 13 et 14 mai toute la journée sur le stand de la librairie Charlemagne.... Elle dédicacera ses derniers ouvrages... et nouveautés ! Le secret du petit prince et Les tracés philosophiques : les Antiquités.

    RENCONTRE/DÉBAT avec Laurence Vanin sur le thème Anthropologie, archéologie, mythologie : aux sources des civilisations à mes côtés Henry de Lumley et Jean-Marie Blas De Roblès. Samedi 13 mai à 16 h 15.

     

    Lumley henry730392

  • L'intelligence Artificielle

    NICE : Ne manquez pas, le 10 mai Laurence Vanin...
    Depuis des années, les œuvres de fiction abordent le sujet de l’intelligence artificielle et toutes ses dérives, mais faut-il pour autant craindre ces idées chimériques ? 
    Le CEEI vous invite lors de cet événement à découvrir l’IA à travers les témoignages de spécialistes qui vous présenteront son impact sur l’homme, l’économie et la technologie. Vous pourrez également prendre part à la table ronde pour échanger avec les speakers et des startups utilisant l’IA.

    LE PROGRAMME

    8h00 - Accueil

    Christian Tordo
    Conseillé à l’emploi, au développement économique, à l’aménagement et urbanisme Métropole de Nice

    8h30 - 10h00 Keynotes

    Approche technologique 
    - Christian de Sainte Marie – IBM France Lab

    Approche sociologique 
    - Laurence Vanin – Philosophe

    Approche économique 
    - Frédéric Marty – CNRS

    10h15 - 11h00 - Table Ronde

    - Intervenants, entrepreneurs & l’audience

    12h15 - 12h30 - Clôture / Synthèse

    Discours de clôture par Jean-François CARRASCO

    Inscription obligatoire en cliquant ici

    - See more at: http://www.petitesaffiches.fr/actualites,069/tech,080/matinee-au-ceei-ai-moteur-de-la,9310.html#sthash.bdDT5Cwo.dpuf

  • Dédicaces Bruxelles - Le 30 avril de 9 h 30 à 12 h 00

    Chers Amis Belges, retrouvez-moi dimanche 30 avril de 9 h 30 à 12 h pour dédicacer mon ouvrage "L'énigme du temps. Vers une philosophie du sablier" (Detrad) et avec Sat Illustrateur la nouveauté Tracés philosophiques : les Antiquités (Ovadia). Venez nombreux n°79 de la rue de Laeken. Bruxelles. ​Exe 120x190 livre traces philo t1 2

    10960775 10200337168587295 1840079713 o

  • Laurence Vanin au Salon du Livre de Genève

    Tous à Genève - Salon du livre et retrouvez Laurence Vanin en dédicace.... Vendredi 28 avril sur la place du Moi C331 de 14:00 à 15:00. Conférence-Débat

    Côtoyer la mort et appréhender la guérison

    Gustave Nicolas Fischer

    René Prêtre

    Laurence Vanin16806695 1232190570209924 1575320624771296926 n

  • ces trahisons....

    ...

    Haaaa... ces trahisons successives et douloureuses des lâches imposteurs... qui remplissent les pages de mes carnets noirs... Et me font dire... "vous ne m'avez pas encore tuée"... Savourez donc dans l'amertume, ma survie....

    Solitude of gaia by rustymermaid d3deno9

     

  • Ils ont publié dans la Collection Chemins de Pensée sous la dir. de Laurence Vanin

    Chers Amis, j'assure la direction de la collection Chemins de pensée depuis 2015.

    Je tenais à vous présenter la liste des éminents auteurs qui ont été publiés sous ma direction dans cette collection et vous invite à les lire :

    • COSSON Franck, Animalité & Humanité : la frontière croisée, Coll. Chemins de pensée. Editions Ovadia. 2017.

    • GRASSET Bernard, Pascal et Rouault, Coll. Chemins de pensée. Editions Ovadia. 2016.

    • GUICHARD Anne Laure, Poétique de la raison biblique : En Genèse et Exode, Coll. Chemins de pensée. Editions Ovadia. 2016.

    • MAS Jean, Cabrioles esthético-philosophiques, Coll. Chemins de pensée. Editions Ovadia. 2016.

    • PHILONENKO Alexis, Bossuet : A l’ombre des lumières, Coll. Chemins de pensée. Editions Ovadia. 2016.

    • PHILONENKO Alexis, Chestov et la question existentielle, Coll. Chemins de pensée. Editions Ovadia. 2016.

    • PRUNIER Eric, Exister dans la nuit : Philosophie & Précarité, Coll. Chemins de pensée. Editions Ovadia. 2017.

    • RAPPIN Baptiste, Heidegger & La question du Management, Coll. Chemins de pensée. Editions Ovadia. 2015.

    • SÉMÉRIA Yves, Platon : Grands Mythes & Petites Histoires, Coll. Chemins de pensée. Editions Ovadia. 2015.

    • SÉMÉRIA Yves, Leibniz, Lignes de crête de la philosophie substantielle, Coll. Chemins de pensée. Editions Ovadia. 2017.

    • TÉLLEZ Luis Freddy, Philosophie vagabonde, Coll. Chemins de pensée. Editions Ovadia. 2016.

    • REDEKER Robert, VANIN Laurence et WERTHEIMER Jürgen, L'Europe : l’ère du vide, Coll. Chemins de pensée. Editions Ovadia. 2015.

    12717847 933905963371721 2288937076789690209 n

     

  • Printemps de Cannes Université : Laurence Vanin et Boris Cyrulnik

    Date à bloquer dans vos agendas....

    Laurence Vanin sera en débat avec Boris Cyrulnik au Printemps de Cannes Université !

    Venez nombreux !

    Pcu 18 03 ok site

  • Hommage national à Antoine de Saint-Exupéry : le silence des médias !

    Quelle honte ! Pas une image ce soir "à la grand messe du 20 h" sur l'hommage national -rendu au Panthéon- à Antoine de Saint-Exupéry, pilote, écrivain, mort pour la France.... Un homme qui avait le sens du devoir, des responsabilités !

    Extrait du Secret du petit prince :

    "A son arrivée à New-York le 31 décembre 1940, Saint-Exupéry ne pensait rester que trois semaines aux Etats-Unis, il ne soupçonnait pas que son séjour durerait en réalité vingt-sept mois.

    Comme bien des militaires français Saint-Exupéry supporte mal l'invasion allemande et déplore la rapidité avec laquelle la France a capitulé. Lui, qui venait de rejoindre son unité basée temporairement à Alger avec une quinzaine de pilotes dans l'esprit de former la contre-attaque, apprend que l'armistice a été signée la veille de son arrivée. Dans l'attente de sa démobilisation, Saint-Exupéry a le temps de réfléchir au désastre et à la défaite de la France. Il a pris conscience, en France, de la fragilité de sa liberté. Même si son statut d'écrivain lui a permis de se rendre en zone libre, il savait que cette liberté de mouvement n'était pas garantie. Mais là il sent qu'un cap est franchi, ce qui l'affecte énormément. Le 31 juillet il est rendu à la vie civile.

    C'est pourquoi il choisit de se rendre en Amérique car il pensait qu'à partir de ce pays il pourrait mobiliser ses forces et inciter les Américains à combattre Hitler aux côtés des Anglais et des Français.

    Par ailleurs, ses éditeurs l'ont convié à s'imprégner du succès qui lui revient depuis la parution de Wind, Sand and Stars (Terre des hommes) qui est alors exposé dans toutes les vitrines des libraires. A son arrivée, de nombreux journalistes sont présents pour interviewer l'écrivain, qui ne s'attendait pas à une telle effervescence… De leur côté, ils ignorent que Saint-Exupéry a longtemps hésité à rejoindre l'Amérique.

    Préalablement, il a consulté ses amis Léon Werth réfugié à Saint Amour à qui il dédicacera son conte, mais aussi Charles Sallès qui s'est installé à Tarascon.

    Avant de partir pour New-York, il s'est rendu à Vichy afin de récupérer ses laissez-passer et il est également passé par Paris. Ce qu'il y verra et vivra le confortera dans son idée de partir. Il confiera à son ami Robert Boname : "Mon vieux, il n'y a plus rien à faire ici, je m'en vais."

    Après les adieux à sa famille, il embarque à Marseille sur le Ville-d ‘Alger. Là, transitant par l'Algérie et le Maroc, il débarque à Lisbonne le 16 novembre. Ce qu'il constate lui laisse un goût amer :

    "Lisbonne devait aussi son climat de tristesse à la présence de certains réfugiés. Je ne parle pas des proscrits à la recherche d'un asile. Je ne parle pas d'immigrants en quête d'une terre à féconder par leur travail. Je parle de ceux qui s'expatriaient loin de la misère des leurs pour mettre à l'abri leur argent.

    N'ayant pu me loger dans la ville même, j'habitais Estoril auprès du casino. Je sortais d'une guerre dense : mon groupe aérien, qui durant neuf mois n'avait jamais interrompu ses survols de l'Allemagne, avait encore perdu, au cours de la seule offensive allemande, les trois quarts de ses équipages. J'avais connu, de retour chez moi, la morne atmosphère de l'esclavage et la menace de la famine. J'avais vécu la nuit épaisse de nos villes. Et voici qu'à deux pas de chez moi, chaque soir, le casino d'Estoril se peuplait de revenants. "

    Le constat est terrible. Saint-Ex pense que les hommes sont insouciants ou dans le déni de l'histoire. Certains pensaient sans doute qu'ils seraient épargnés… Mais la suite des événements leur donnera tort. Toutefois, leur désinvolture heurtait la sensibilité du pilote, qui, réaliste, avait de son côté bien compris que l'heure était sombre et qu'il était à présent urgent de devenir clairvoyant.

    "Comme des vivants. Ils jouaient des fortunes qui, peut-être, à cette minute même, étaient vidées de significations. Ils usaient de monnaies peut-être périmées. Les valeurs de leurs coffres étaient peut-être garanties par des usines déjà confisquées ou, menacées qu'elles étaient par les torpilles aériennes, déjà en voie d'écrasement. Ils tiraient des traites sur Sirius. Ils s'efforçaient de croire, en se renouant au passé, comme si rien depuis un certain nombre de mois n'avait commencé de craquer sur terre, à la légitimité de leur fièvre, à la couverture de leurs chèques, à l'éternité de leurs conventions. C'était irréel. "

    De surcroît, le 27 novembre le pilote apprend une bien triste nouvelle, la disparition de son ami et complice de l’Aéropostale : Guillaumet.

     

    "J'ai connu, vous avez peut-être connu, ces familles un peu bizarres qui conservaient à leur table la place d'un mort. Elles niaient l'irréparable. Mais il ne me semblait pas que ce défi fût consolant. Des morts on doit faire des morts. Alors ils retrouvent, dans leur rôle de morts, une autre forme de présence. Mais ces familles-là suspendaient leur retour. Elles en faisaient d'éternels absents, des convives en retard pour l'éternité. Elles troquaient le deuil contre une attente sans contenu. Et ces maisons me paraissaient plongées dans un malaise sans rémission autrement étouffant que le chagrin. Du pilote Guillaumet, le dernier ami que j'ai perdu et qui s'est fait abattre en service postal aérien, mon Dieu ! J'ai accepté de porter le deuil. Guillaumet ne changera plus. Il ne sera plus jamais présent, mais il ne sera jamais absent non plus. J'ai sacrifié son couvert à ma table, ce piège inutile, et j'ai fait de lui un véritable ami mort. "

    Ou encore :

    « Guillaumet est mort, il me semble ce soir que je n'ai plus d'amis.

    Je ne le plains pas. Je n'ai jamais su plaindre les morts, mais sa disparition, il va me falloir si longtemps pour l'apprendre -et je suis déjà lourd de cet affreux travail. Cela va durer des mois : j'aurais si souvent besoin de lui.

    On vieillit donc si vite ! Je suis le seul qui reste de l'équipe Casa-Dakar. Des anciens jours de la grande époque des Bréguet XIX, Collet, Reine, Lassalle, Beauregard, Mermoz, Etienne, Simon, Lécrivain, Wille, Verneilh, Riguelle, Pichodou et Guillaumet, tous ceux qui sont passés par là, sont morts, et je n'ai plus personne sur terre avec qui parta-ger des souvenirs. Me voilà vieillard édenté et seul, qui remâche tout cela pour lui-même. Et d'Amérique du Sud, plus un seul, plus un...

    Je n'ai plus un seul camarade au monde à qui dire : "Te rappelles-tu ?"

    Quelle perfection dans le désert. Des huit années les plus chaudes de ma vie, il ne reste plus que Lucas, qui n'était qu'agent administratif, et qui est venu tard à la ligne, et Dubourdieu, avec qui je n'ai jamais vécu, car il n'a jamais quitté Toulouse.

    Je croyais que ça n'arrivait qu'aux très vieilles gens, d'avoir semé sur leur chemin, tous leurs amis, tous. »

     

    Le 15 janvier 1941, il est l'invité d'honneur d'un banquet organisé à l’hôtel Astor, qui réunit mille cinq cents convives et durant lequel lui est remis le National Book Award (prix national du livre). Il est célèbre et adulé, sollicité de toute part.

     

    Pourtant Saint-Exupéry n'est pas à la fête. A la déchirure consécutive à la disparition de Guillaumet, s'ajoutent les critiques. En effet ses détracteurs ont organisé une véritable campagne de dénigrement. Les relations avec la colonie française se révèlent compliquées. Les gaullistes font courir sur lui de nombreuses et affreuses rumeurs depuis que les partisans de Vichy l'ont nommé, sans son accord et comme pour lui forcer la main, au Conseil national de leur association.

    "Saint-Exupéry ? C'est un agent de Vichy, il est en train d'acheter des billets d'avion pour Pétain".

    Saint-Exupéry ne souhaitait pas se ranger dans un camp ni dans l'autre, car il se voulait libre. La seule chose dont nous pouvons être sûr, pour s'en être confié dans des correspondances, c'est qu'il détestait le marxisme et qu'il voyait dans le nazisme de la bassesse.

    Heurté par ses manœuvres qu'il juge scandaleuses il les dénonce dans une interview donné le 31 janvier 1941 au New York Times :

    "M. de Saint-Exupéry, arrivé de France il y a un mois environ, a exposé qu'il n'est pas un homme politique et qu'il préfère exercer son influence, s'il en a une, au moyen de ses écrits. De plus, il n'a pas été informé officiellement de cette désignation, et il déclare : "j'aurais décliné la présente nomination si j'avais été consulté".

     

    Il est vrai que la colonie française de New York se divisait en trois camps. Les pétainistes, les gaullistes et au centre un groupe d'individus qui ne souhaitaient pas prendre parti.

    Il confiera plus tard à Pierre Chevrier, dans une de ses lettres postée d'Alger en octobre 1943 :

    "J'ai la preuve (dont je me doutais), que les gaullistes me volent toutes mes lettres. Moi qui m'angoisse si terriblement, je suis comme en prison. Les lettres qui me sont adressées vont à Dieu sait quel cabinet noir, dont elles ne ressortent jamais plus. Désert de silence, et tous les fantômes me font mal."

    De plus, ses éditeurs Eugène Reynal et Curtice Hitchcock souhaitaient qu'il écrive un ouvrage chargé d'expliquer la défaite de la France à des Américains qui considéraient que les Français n'avaient pas suffisamment combattus. Les premières réactions furent houleuses, selon le témoignage de Lewis Galantière, son traducteur :

     

    "… il se mettait en colère parce qu'il estimait que c'était insultant pour la France, ensuite parce qu'il n'aimait pas qu'on le prenne pour un plumitif capable d'écrire sur commande."

    Le professeur Léon Wencelius affirmait que le pilote "rêvait en arrivant à New York de rejoindre Londres. Le spectacle des divisions entre Français l'empêcha de prendre parti pour des groupements qui, en Amérique, s'étaient transformés en factions… Au lieu de se mêler à la division, l'aviateur recherchait l'union."

    Anne Morrow Lindbergh, épouse du célèbre pilote, qui était également une pionnière de l’aviation écrivait alors, en mars 1941, dans son Journal :

    "J'espère, je prie pour que Saint-Exupéry puisse rester libre, pur, intact, à une époque où chacun est catalogué, étiqueté blanc ou noir, contraint de prendre parti. Oh ! Combien j'espère qu'il pourra rester au-dessus de la mêlée pour écrire".

     

    C'est ce qu'il fit, puisque marginalisé, il préférait se consacrer à l'écriture, celle de Citadelle…

    Puis à la demande insistante de son éditeur, Saint -Exupéry entreprit l'écriture du Petit prince dont la publication était prévue pour Noël 1942. Ce projet ne l'enchantait guère, mais il s'y consacra car c’était une œuvre ni politique, ni partisane, mais qui lui permettait de faire passer un message humaniste à l'heure où l'Europe était sous l'emprise allemande, du fascisme et du nazisme." Laurence Vanin

    Saint exupery principito

  • Laurence Vanin aborde La Transgression _ Colloque de la FF2P

    Ne manquez pas de visionner les deux conférences de Laurence Vanin sur le thème de La transgression, colloque de la FF2P qui s'est tenu à Montpellier en novembre 2016. Toutes les vidéos du colloque sont également en ligne....


    http://colloques-ff2p.com/en-video.html#vanin1

  • LES RENCONTRES DE CANNES 2016 : LA CONFIANCE

    Retrouvez la philosophe Laurence Vanin les 16, 17 et 18 décembre aux Rencontres de Cannes sur le thème de la confiance et notamment à la table ronde sur Confiance et Politique. 

    Elle interviendra aux côtés de Roland Cayrol, Ghislaine Otten-Heimer et Pascal Perrineau. La table ronde sera animée par Renaud Dély. 

    15390938 1165244953524857 2196317913294256541 n

    15259606 1156520161064003 2147858491092456168 o

  • Interview à la Fête du Livre de Toulon.... 2016

     

    En direct de la Fête du livre de Toulon, Laurence Vanin répond au question de Philippe Signorelli

    http://kxtcpodcast.blogspot.fr/2016/11/fete-du-livre-toulon-2016-interview_19.html

  • Programme université du temps libre de Toulon

    L’Université du Temps Libre de Toulon fête ses 20 ans ! Deux décennies de conférences, de rencontres, de sorties et d’animations culturelles de qualité ! L’occasion pour moi de remercier mes nombreux collaborateurs, celles et ceux qui depuis l’origine ont contribué aux enseignements et aux activités de cette Université du Temps Libre : conférenciers, enseignants-chercheurs, conservateurs de musée, etc. ! Cette année encore et forte de son succès l’Université du Temps Libre de Toulon vous propose un programme riche et varié, avec de nouveaux intervenants, des disciplines innovantes et plus de 250 conférences accessibles à tous, sans obligation de diplômes.L’accent est mis sur les enseignants-chercheurs de l’université de Toulon afin que l’UTL puisse mettre à l’honneur leurs travaux et la richesse de leurs recherches. Axé sur l’actualité, le programme de l’université du temps libre aborde des questions de sociétés déclinées selon diverses disciplines : histoire, littérature, science, etc. Cette année, les intervenants ont librement choisi leurs sujets sans qu’une thématique ne soit « imposée ». Toutefois, une série d’interventions sur la civilisation, la littérature et la philosophie italiennes vous sera proposée. Inscrivez-vous nombreux !

    Laurence VaninResponsable pédagogique et culturelle de l'UTL Toulon Docteur en philosophie politique et épistémologie

    http://www.univ-tln.fr/S-inscrire-a-l-Universite-du-Temps-Libre.html